Retour à l'accueil
accueil renseignements diffusion
Recherche
avancée
 Numéro 87, Avril 2015 
Formation à distance ou formation en ligne? Classe hybride ou formation mixte? En route vers une terminologie commune! Version Imprimable  Version imprimable


Jean-Claude Massé  (conseiller pédagogique, Cégep à distance avec la collaboration de PATRICK POIRIER, conseiller pédagogique, Cégep à distance)

En 2013, près de 70 % des établissements d’enseignement supérieur américains considéraient la formation en ligne comme une stratégie importante de leur développement alors que 10 ans auparavant, le taux était inférieur à 50 %. Cet engouement se manifeste concrètement par une augmentation importante non seulement de l’offre de cours, mais aussi de la recherche dans le domaine. Malheureusement, ce développement rapide ne se fait pas sans heurts. Les termes utilisés en français pour désigner les types de formation en ligne se multiplient à grande vitesse. Or, certains veulent dire la même chose alors que d’autres renvoient à plusieurs définitions différentes. Il apparait donc important de faire une pause pour voir comment on pourrait mieux structurer le langage utilisé dans la formation à distance et en ligne.

À partir d’une analyse des écrits scientifiques sur les thèmes clés dans ce domaine, nous proposons un cadre de référence terminologique qui pourra servir dans les recherches futures ainsi que pour la formation des maitres.


Une première distinction à faire
Une des premières difficultés dans l’analyse et l’élaboration d’une terminologie de la formation à distance est la présence de deux aspects dans la formation : les cours et les programmes. Si les cours sont des unités uniques, les programmes, eux, comprennent plusieurs cours. Ainsi, il est possible de trouver, d’une part, des cours à distance, mais aussi, d’autre part, des programmes à distance. Tout comme dans un même cours il peut y avoir des parties à distance, il est possible que des programmes comportent des cours traditionnels et des cours à distance. Les définitions qui seront présentées le sont uniquement pour les cours.


Une nouvelle taxonomie
À la suite des nombreuses lectures effectuées, trois axes se sont dégagés : l’axe temporel, l’axe spatial et l’axe de la médiatisation. L’articulation de ces trois axes conduit à classifier les formations offertes tant à distance qu’en classe.

Chaque axe est représenté par un continuum où il est possible de positionner l’approche de formation en fonction des extrêmes.


Axe 1 – Axe temporel

Axe 2 – Axe spatial

Axe 3 – Axe de la médiatisation


L’hybride… C’est où? C’est quoi?

L’un des termes les plus récurrents et qui porte le plus à confusion est celui des cours ou programmes hybrides. Ce terme fait référence tantôt à l’axe spatial (en présence et à distance), tantôt à l’axe temporel (synchrone et asynchrone). Plus rarement, il est aussi utilisé pour l’axe de la médiatisation (conventionnel et numérique). En fait, bon nombre de cours actuellement offerts utilisent une forme d’hybridation. En regard du modèle taxonomique proposé, nous sommes d’avis que la formation totalement hybride se situerait en plein centre des trois axes. Mais comment distinguer les autres formes d’hybridation? À l’aide de concepts déjà existants qui servent à expliquer différentes réalités d’hybridation.


D’autres termes clés


Des exemples

En utilisant la nouvelle taxinomie proposée, on peut classer sur un schéma en trois dimensions les formations offertes actuellement.


Conclusion
La terminologie et la taxonomie suggérées pour la formation à distance devraient favoriser une meilleure compréhension du phénomène par l’ensemble des acteurs du domaine. De plus, le modèle suggéré permettra d’explorer des formes d’hybridations inédites jusqu’à ce jour. Bien que ce modèle soit présenté en contexte de formation à distance, il pourrait fort probablement être utilisé pour l’ensemble des formations.

Creative Commons License Cette création est mise à disposition sous un contrat Creative Commons. Dernières mises à jour : 10/04/2015